Le photovoltaïque wallon suffoque: le MR réclame une commission spéciale

Comme relaté dans notre article d’actualité d’hier, le Ministre wallon de l’Energie veut « une révolution » dans la tarification de l’électricité en Wallonie en offrant dès 2014, 500 kWh par an à chaque ménage, à charge pour les fournisseurs d’intégrer la ristourne dans les factures de régularisation ou de clôture des plus gros consommateurs.

 

Willy Borsus parle « d’écran de fumée » parce que « la gratuité n’existe pas » et parce que la sortie ministérielle cacherait mal « l’imprévoyance du Gouvernement wallon » dans le dérapage de la facture du photovoltaïque.

 

Après une (non-)réponse du Ministre à une question posée sur la surchauffe des certificats verts par Willy Borsus en commission hier au Parlement wallon, le MR demande une commission spéciale sur la politique énergétique wallonne (voir aussi le communiqué de Charles Michel et de Willy Borsus).

 

Cette commission spéciale « doit analyser la politique énergétique, étudier la structure du prix de l’électricité et les moyens de faire diminuer le prix de l’énergie. Non seulement, la gratuité n’existe pas, mais surtout nous refusons que le manque de diligence du Gouvernement provoque une augmentation des factures d’électricité des ménages et entreprises wallons au risque de limiter le pouvoir d’achat, handicaper lourdement les PME et ainsi freiner le développement économique. »

 

Les partis de la majorité cdH et PS n’ont pas ménagé non plus leurs doléances envers la pertinence de la proposition du Ministre.

 

La partie est loin d’être gagnée pour le Ministre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *