Jardins d’Annevoie: enfin une opportunité de négociation pour la Région wallonne

Depuis juillet 2012, Willy Borsus revient régulièrement sur le dossier relatif aux Jardins d’Annevoie au Parlement wallon. Ce fut encore le cas hier en commissionoù le Ministre Marcourt s’est exprimé sur le sujet.

 

Aujourd’hui, pas moins de sept procédures introduites par la Région wallonne sont en cours, visant l’exploitant, ses sociétés et le liquidateur de l’asbl « Les Jardins d’Annevoie ».

 

Pour rappel, voici deux ans, la Région wallonne a décidé de résilier la convention de mars 2008 qui la lie à Stephan Jourdain et à son asbl, l’exploitant des Jardins. D’une part, les termes de l’accord de gestion n’étaient pas respectés par Mr. Jourdain et d’autre part, des problèmes dans le domaine urbanistiquesont apparus. Cela a mené tout droit l’exploitant à une condamnation par la Cour d’Appel de Liège en février 2011 pour des travaux qu’il a exécutés dans le domaine d’Annevoie.

 

A une question posée par Willy Borsus au Ministre wallon de l’économie, Jean-Claude Marcourt, ce dernier lui a répondu qu’il a chargé l’Institut du Patrimoine wallon d’établir le coût des mesures réparatrices que Stéphan Jourdain devrait prendre, au total un peu plus de 810.000 euros. Une éclaircie donc dans ce ciel sombre.

 

La résolution de cette affaire devrait toutefois encore prendre un peu de temps dans la mesure où Mr. Jourdain n’intervient dans ce dossier que par la stricte voie de son avocat.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *