« Depuis le début, l’Olivier wallon déçoit. La machine bloque trop souvent » regrette Willy Borsus

Willy Borsus s’exprime dans une interview de LLB ce 21 février 2013.

 

Thème de l’interview: Y-a-t-il quelque chose de pourri dans l’Olivier wallon?

 

Willy Borsus: « Depuis le départ, de fortes tensions sont à déplorer au sein du Gouvernement wallon. Elles ont concerné à la fois des thématiques de fond mais aussi des attitudes de comportement des ministres.

 

Est-ce que la Wallonie a aujourd’hui significativement redécollé? Malheureusement non. Le Gouvernement est réuni par une vision de gauche sur certains dossiers (Dossier « Parcours d’intégration », « Rationalisation du secteur public »). Soit, il y a un fond politique de gauche.

 

Par contre, dès l’instant où il faut décider sur des dossiers importants, plus structurants, il n’y a plus personne, cela bloque. Je suis convaincu qu’une des causes du blocage est l’intégrisme des Ecolos qui, très souvent se présentent comme les détenteurs de « la vérité ». Forcément, cela crée des difficultés. Nous avons trop souvent de grosses difficultés à comprendre la vision stratégique que le Gouvernement porte sur des dossiers comme celui de l’énergie, totalement en crise aujourd’hui… Ce sont des orientations nouvelles qui doivent être prises, radicalement différentes de celles prises par la majorité actuelle. C’est cela qu’il faut après 2014. »

 

Vous découvrez l’intégralité de l’interview dans le document pdf ci-dessous.

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *